Issam Benzeghiba sur la salle Arena à Décines

Issam Benzeghiba sur la salle Arena à Décines

Suite à la délibération de décembre 2019, après la concertation préalable qui a été menée et plusieurs évolutions apportées au dossier, le Conseil de la Métropole avait à voter pour acter la modification du PLU-H et permettre la construction de la salle Arena à côté du Parc OL. Issam Benzeghiba est intervenu pour le compte du groupe socialiste ce 27 septembre 2021.

Seul le prononcé fait foi


Monsieur le président, chers collègues,

Cela vient d’être dit, la présente délibération a pour objet d’approuver la déclaration de projet emportant mise en compatibilité du PLU-H pour la réalisation d’une salle multifonctionnelle dite « Arena » sur la commune de Décines.

Il faut relever qu’un effort a été réalisé sur la concertation préalable. Même si l’on peut regretter dans le même temps le peu de réaction, de participation et de contribution du grand public à celle-ci, que ce soit sur les registres (on parle de 243 contributions reçues) ou les temps d’échanges. La communication paraissait pourtant être pertinente et à la hauteur de l’enjeu.

Une vision pragmatique du territoire de l’est lyonnais amène à penser que ce nouvel équipement pourrait s’intégrer sur le site retenu, mais sous certaines conditions seulement. Dans la continuité de notre intervention de décembre dernier, notre groupe souhaite mettre l’accent sur plusieurs éléments.

Tout d’abord l’accessibilité.

Décinois et Majolans s’accordent sur le fait que le « Grand stade » génère des bouchons les jours de match ou autres événements. La concertation préalable confirme cette inquiétude et, bien qu’elle soit bienvenue, une — je cite — « politique de communication très active » de l’OL Group ne saurait suffire. L’Est lyonnais dans sa globalité souffre de la congestion et la mise en service quotidienne du tramway T7 au départ de Vaulx La Soie ne suffira à y répondre à long terme.

J’ajoute que, salle Arena mise à part, le SCOT indique clairement dans ses projections que le développement démographique et économique de la Métropole se fait en grande partie à l’Est. Une adaptation capacitaire des transports en commun sur ce territoire est donc essentielle pour répondre à ces enjeux.

La bonne nouvelle concerne le « retour » d’une passerelle modes actifs entre les communes de Décines et Meyzieu, qui serait créée et enjamberait la rocade Est. L’enjeu est de sécuriser la traversée de la N346 qui est aujourd’hui extrêmement dangereuse pour piétons et autres cyclistes. La continuité de cheminement pour les modes actifs est donc également une priorité. La construction de cette passerelle facilitera, au quotidien, la vie des habitants et permettra la diminution du recours à la voiture, apaisant le cadre de vie et diminuant la pollution de l’air.

Concernant l’équipement et son exploitation.

L’équipement devra absolument revendiquer les meilleurs standards de qualité environnementale et s’intégrer au mieux dans l’environnement urbain et paysager actuel. 

Il est impératif qu’il y ait une non-concomitance d’évènements Grand Stade / Arena, notamment afin de ne pas saturer les accès, déjà extrêmement encombrés en temps normal. La durée de 5 heures entre le début de deux manifestations ne suffit pas. La limite doit être d’un événement par jour. Les calendriers sportifs et événementiels sont définis suffisamment à l’avance et donc cette non-concomitance journalière ne devrait pas poser de difficultés insurmontables aux exploitants des sites.

La programmation, notamment culturelle, devra venir compléter l’offre existante sur la Métropole de Lyon et ne pas s’y substituer. À ce titre, l’animation concertée et la mise à disposition d’une salle annexe seront essentielles pour assurer cet équilibre, à la fois local et métropolitain.

L’exploitant devra faire le maximum pour que les retombées en termes d’emplois concernent en priorité les habitants des villes voisines, et notamment les publics les plus fragiles et en insertion (la convention avec le MMIE signée en février 2021 va dans ce sens).

Enfin, plus globalement, nous nous réjouissons qu’une étude globale soit menée, allant du Biézin (accès Sud du Grand Stade) au Grand Large et qui complètera l’étude urbaine en cours sur le secteur du Grand Montout et des franges de la rocade Est. Cette vision d’ensemble est indispensable pour bien cerner les besoins et y apporter des solutions claires et concrètes.

Il faudra donc, pour mener à bien ce projet dans l’intérêt du plus grand nombre, tenir compte des réserves avancées par le commissaire-enquêteur mais aussi des recommandations qui sont faites, à savoir l’engagement rapide d’une étude sur les transports en commun pour s’assurer d’un vrai report modal de la voiture vers les transports en commun et le prolongement de la participation citoyenne au-delà du chantier afin de s’assurer de la tenue des engagements pris par les différentes parties. C’est ce à quoi s’engage clairement la Métropole de Lyon. 

Notre groupe Socialistes, la gauche sociale et écologique & Apparentés, votera unanimement cette délibération, en cohérence avec notre position de décembre dernier.

Je vous remercie.