Michèle Edery sur les animations d’été en quartiers politique de la ville

Michèle Edery sur les animations d’été en quartiers politique de la ville

Initié depuis plusieurs années, la Métropole poursuit le dispositif « Un été ensemble sur la Métropole », un plan d’ensemble d’animations d’été dans ces quartiers pour les jeunes mais également pour les adultes afin de renforcer les liens sociaux, fragilisés par la crise sanitaire actuelle. Michèle Edery est intervenue pour le groupe socialiste.

Seul le prononcé fait foi


Monsieur le Vice-président Renaud Payre, chers collègues,

Les conséquences de la crise sanitaire et économique ont aggravé la précarité dans ces quartiers QPV, ce n’est plus à démontrer.

45 % de chômage des jeunes, le désœuvrement, la stigmatisation de ces jeunes et le rejet ressenti expliquent, pour une part, la cause de nombreux débordements que nous connaissons.

De plus, comment ne pas être alerté et inquiet en tant qu’élu face à l’abstention considérable enregistrée dimanche dans ces quartiers métropolitains ?

Et alors que la région s’est désengagée délibérément de la Politique de la Ville at des quartiers QPV, alors qu’aujourd’hui encore le groupe du Rassemblement de la droite et du centre vote une nouvelle fois contre toutes les mesures de justice sociale que propose cette majorité comme le service public de prêt de vélos ou le service public de l’eau ou encore le RSJ, l’équipe en place tente de prendre à bras le corps cette problématique.

Au Conseil de mars, nous avons voté et reconduit la mise en place de 3 dispositifs d’animations pour cet été 2021 dans les quartiers politique de la ville et quartiers de veille active :

  • Métropole vacances sportives
  • Culture au balcon
  • Tous en vacances dans la Métropole

Aujourd’hui la Métropole souhaite aller encore plus loin en choisissant de renforcer ce dispositif existant par une nouvelle proposition dénommée « un été ensemble sur la Métropole ».

Cette action affiche la volonté politique de la majorité de favoriser à la fois l’insertion et les loisirs des congés d’été des habitants.

En finançant à hauteur 19 500 € une action portée par Escale Création, acteur de l’économie sociale et solidaire sur les villes de Saint-Fons, Vénissieux et Lyon 8ème les élus investissent le champ de l’insertion sociale en profitant de cette période d’été pour mobiliser les jeunes sur la création d’un projet économique et social intitulée « Les jeunes s’engagent dans leurs quartiers »

En choisissant de financer un projet à hauteur de 48 000 € porté par la SPL SEGAPAL, la Métropole offre à la population de ces quartiers, enfants comme adultes la possibilité d’accéder aux activités de loisirs et de plage que proposent la SEGAPAL. C’est promouvoir la mixité sociale, l’équité face aux services rendus et la possibilité pour de nombreuses familles et jeunes qui ne partent pas en vacances, de sortir du quartier pendant l’été pour se rafraîchir.

En faisant porter ces projets par le secteur associatif de l’économie sociale et solidaire ainsi que par une société publique locale la Métropole s’appuie sur de nouveaux partenaires, performants et capables d’offrir de nouvelles possibilités d’action, tout en soutenant le secteur de l’économie solidaire. Ce qui devrait réjouir le groupe de la Métropole en commun.

Ces propositions s’inscrivent aussi dans une politique sociale globale et ambitieuse que porte cette nouvelle gouvernance à travers tous les nombreux dispositifs validés en moins d’une année, à destination de ces publics : RSJ, création de travailleurs sociaux, d’éducateurs de prévention et de médiateurs sociaux en lien avec l’État, de médiateurs numériques, abonnements TCL gratuits, dispositifs d’aide à l’emploi… sans les citer tous.

Des politiques de redistribution et de prise en compte des populations les plus défavorisées, conformes aux valeurs défendues par les socialistes et la gauche : insertion sociale, accompagnement social, prévention de la délinquance, lien social et solidarité.

Il faut aussi souligner le travail important que les maires des villes concernées ont réalisé avec leurs services pour que la programmation estivale soit cette année particulièrement développée et de grande qualité dans ces quartiers.

Une rénovation urbaine réussie passe évidemment par la réhabilitation des logements et de l’environnement, par le développement de la mobilité, l’insertion professionnelle mais aussi :

  • Par la redynamisation sociale de ces quartiers, les animations d’été en font partie.
  • Et par la mobilisation de tous les acteurs pour lutter contre la déshérence et les effets pervers qui en découlent.

Il est regrettable que la région AuRA qui bénéficie de moyens confortables ne soit pas réputé comme un de ces partenaires sur lequel chaque collectivité devrait pouvoir compter en ce domaine.

Le groupe Socialistes, la gauche écologique et sociale & Apparentés votera pour cette délibération.

Je vous remercie.