Sandrine Runel sur la création du nouveau Centre social Mermoz dans le 8ème arrondissement

Sandrine Runel sur la création du nouveau Centre social Mermoz dans le 8ème arrondissement

Promouvoir les équipements collectifs, c’est promouvoir la vie sociale. Nous pensons que les problématiques liées à cette forte urbanisation dans notre arrondissement pourront aussi être réglées par notre volonté politique de moderniser et promouvoir de nouveaux services publics.

Seul le prononcé fait foi


Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Chers collègues,

Cette délibération me donne l’occasion d’évoquer la question des centres-sociaux dans le 8ème arrondissement.

La fusion des centres Mermoz et Langlet-Santy, dans un nouvel espace de 1800 m2 situé avenue Général Frère est une formidable opportunité pour le 8ème arrondissement. Ce nouvel espace permettra de renforcer l’offre de service dans le quartier et pourra prochainement accueillir 48 enfants et 30 jeunes enfants grâce à ses deux salles polyvalentes, ses nombreuses salles d’activités et un espace extérieur de 500 m2.

C’est une chance pour cet arrondissement, qui est très inégalement pourvu en équipements de type centre-social, je pense notamment au quartier Mermoz sud, qui était jusqu’à présent dépourvu de ce type de service. Enfin, l’ouverture d’une antenne du centre Laennec dans le quartier Bachut viendra parachever le maillage des centres sociaux dans le 8ème arrondissement. Cette délibération est donc l’occasion de combler un manque et de promouvoir une meilleure équité sur notre territoire, sans parler, bien sûr, d’un meilleur service aux usagers et répondre à des besoins sociaux très présents. Il s’agit aussi d’anticiper l’arrivée de nouveaux habitants et de faire du 8ème arrondissement un lieu attractif qui promeut, par l’intermédiaire notamment de ses centre-sociaux, l’éducation populaire, la cohésion et mixité sociale.

Les grands ensembles urbains des années 50/70 sont le produit d’une politique, publique, d’abord de massification de la production de logements, le plus souvent dépourvus d’équipements collectifs et éloignés des services publics.  Et le 8° n’y échappe pas.

Et c’est ce rattrapage auquel s’est attelé Christian Coulon, ancien maire du 8° pendant des années en développant une politique d’accompagnement et d’équipement de la vie urbaine.

Car promouvoir les équipements collectifs, c’est promouvoir la vie sociale. 

Nous pensons que les problématiques liées à cette forte urbanisation dans notre arrondissement pourront aussi être réglées par notre volonté politique de moderniser et promouvoir de nouveaux services publics.

Il faut bien dire que les précédents équipements, comme le centre Langlet-Santy, étaient très mal adaptés, du fait notamment d’un accès mal balisé et dangereux pour les habitants.

Il est urgent d’y pallier.

Certaines questions sont encore en suspens cependant. Je pense notamment à l’avenir réservé aux locaux de l’actuel centre social Mermoz. Il serait très dommageable de perdre cet équipement, qui reste un lieu de taille conséquente, qu’il faudra valoriser. Aujourd’hui, il s’y déroule de nombreuses activités, comme des ateliers de lecture, d’arts créatifs ou d’apprentissage du français (j’en oublie beaucoup). Ces activités ont une grande valeur pour notre arrondissement, mais surtout pour les personnes qui y participent. Nous sommes ainsi très favorables au projet en partenariat avec Grand Lyon Habitat d’ouvrir une nouvelle antenne, en lieu et place du centre Mermoz, afin que les habitants ne se trouvent pas dépourvus d’un accès à toutes les activités et ressources dont ils disposent actuellement.

Je vous sais très attentifs à ces problématiques Monsieur le Maire de Lyon, Monsieur le Maire du 8ème arrondissement et savez que nous nous tiendrons à vos côtés dans la réalisation de ces projets.

Je vous remercie.