Joëlle Séchaud à propos de la place Anatole France à Oullins

Joëlle Séchaud à propos de la place Anatole France à Oullins

La place Anatole France, à Oullins, va subir une requalification complète : embellissement de la place, mise en valeur du patrimoine, développement de l’accessibilité et végétalisation. Michèle Edery a lu l’intervention de Joëlle Séchaud, empêchée pour raison professionnelle. Les aménagements proposés, fruits d’une large consultation du public, reprennent les propositions formulées par le groupe socialiste Oullinois en 2016.

Seul le prononcé fait foi


Monsieur le Président, cher.e.s collègues,

Il y a des années que les élu.e.s socialistes et apparenté.e.s d’Oullins se font les porte-paroles des habitants en exprimant leur besoin d’une ville apaisée, débarrassée des bouchons de sa grande rue, asphyxiant la ville, et d’un plan des déplacements, inexistant jusqu’à ce jour.

Dans la contribution que nous élu.e.s socialistes avions écrite en 2016  lors du projet de révision du PLU-H, nous avancions vers un cœur de ville élargi et revitalisé, exigeant un réaménagement de la place Anatole France en îlot de verdure, place que nous chargions d’ assurer le lien entre la Grande rue et le boulevard Émile Zola, nous avancions aussi l’idée d’un centre-ville apaisé grâce à un maillage de voies modes doux.

Le programme municipal 2020 de la liste de gauche « Osons une ville humaine » proposait également cette vision d’une ville où la qualité de vie des habitants l’emportait sur la ville tout voitures, que nous rendions possible notamment par la végétalisation des places et l’aménagement de voies modes doux sécurisées et continues.

Nous nous réjouissons de la consultation menée en 2021 par la Métropole de Lyon : qu’elle ait attiré un grand nombre d’Oullinoises et d’Oullinois s’exprimant majoritairement pour la végétalisation de la place Anatole France confirme la qualité de vie recherchée par les habitants dans la végétalisation de la ville comme dans son accessibilité. La Métropole de Lyon répond sans conteste à cette attente des habitants : preuve en sont les 60 arbres qui vont être plantés sur toute l’emprise du projet et les 1 290 m2 d’espaces verts qui vont être aménagés dont les 700 m2 sur la place.

Les espaces dédiés à l’événementiel et aux animations sur la place par ailleurs marqueront ce lieu central comme lieu de vie et contribueront au faire société dont nous manquons cruellement dans une ville sans espace commun.

Le réaménagement de la place Anatole France à Oullins, place sous laquelle se situe la nouvelle station de métro « Oullins centre-ville », est l’occasion de rappeler l’action précurseur du maire socialiste d’Oullins, Roland Bernard, qui dans les années 80 déjà a amorcé ce que la Métropole de Lyon s’apprête à poursuivre, puisqu’il a su à l’époque déjà aérer la ville en ouvrant un passage piétonniser entre la Grande rue d’Oullins et ladite place, passage qui désormais porte son nom depuis plusieurs années.

Si la première station de métro « Oullins gare » a introduit dès 2013 un changement certain dans les déplacements des habitants, l’occasion manquée d’apaiser l’artère principale de la ville en lui refusant un sens unique sur une partie a laissé Oullins en proie à la pollution atmosphérique et sonore. Une concertation aurait alors été la bienvenue pour que puissent s’exprimer les Oullinois à ce sujet. 

En revanche, l’ouverture de la seconde station de métro oullinoise, accompagnée du réaménagement végétalisé de la place Anatole France peut sans nul doute inscrire un changement radical et durable dans les déplacements des habitants, si tant est que les rues desservant la place Anatole France ainsi que celles de proximité, situées dans ce cœur de ville soient réaménagées elles aussi et réservées aux mobilités actives. Si la délibération nous informe que le plan de circulation de la place et des rues adjacentes va être modifié, elle ne précise pas encore si l’accès à la place par la rue Voltaire et de la République sera interdit aux voitures ni si le cœur de ville plus étendu que la seule place Anatole France sera préservé de toute circulation automobile.

Heureux que les habitants aient été concertés et qu’ils aient donné plein quitus à la qualité de vie, en priorisant la végétalisation de la place Anatole France sur sa bétonisation, nous voterons bien évidemment cette délibération en l’état.