Michèle Edery sur la politique foncière 2021-2023

Michèle Edery sur la politique foncière 2021-2023

La Conseil de la Métropole délibérait le mardi 26 janvier 2021 sur le premier volet de sa nouvelle politique foncière. Sur 2021-2023, ce sont 388 M€ répartis en trois postes, dont 130 M€ pour le logement abordable. Michèle Edery est intervenue pour le groupe.

Seul le prononcé fait foi


Monsieur le président, chers collègues,

Dès son arrivée cette nouvelle gouvernance a affiché sa forte volonté de mettre en place une politique foncière ambitieuse soucieuse de la réduction des inégalités, dans un contexte de crise sanitaire, environnementale, économique et sociale.

Il n’existe pas de bonne et de mauvaises politiques foncières. Il existe seulement des politiques bien adaptées aux objectifs poursuivis à partir d’une réalité.

Crise du logement, flambée du prix du foncier, diminution de production de logements privés, passoires énergétiques, activité économique ralentie, activité agricole en difficulté, inégalité des territoires, telle  était la réalité en 2020 pour laquelle cette majorité a identifié des objectifs clairs et délibérés :

  • Soutenir la filière de l’immobilier
  • Promouvoir une politique volontariste en matière de logement social et abordable
  • Limiter l’emballement des prix en maîtrisant le prix du foncier
  • Aider à l’accession à la propriété
  • Encadrer les prix des loyers
  • Anticiper la maîtrise foncière pour éviter de payer le prix de la spéculation
  • Innover dans une politique agricole
  • Aider à la reprise économique
  • Soutenir le commerce de proximité
  • Renforcer l’égalité territoriale
  • Veiller au partage et à la propriété des terres équitablement

Cette volonté a été traduite budgétairement et dans une vision globale et à long terme. En effet les élus ont choisi de tripler le budget par rapport à ce que finançait le précédent mandat. De 37 M€ la politique foncière de la Métropole de Lyon est passée à 95 M€.

Et ce sont 40 M€ de projet urbains qui ont été débloqués pour la création de nouveaux programmes de constructions, de nouvelles lignes de tramway ou de métro pour aider à la reprise économique, gage de la création d’emplois.

Une politique foncière se construit bien à partir de choix politique d’élus qui peuvent agir pour corriger les déséquilibres et orienter les développements des territoires à partir d’un projet global et prospectif.

Une réserve foncière doit obéir à une stratégie d’acquisition qui présuppose une réflexion préalable sur les besoins de la collectivité.

En ce sens, dans la Métropole de Lyon, elle doit participer au développement social des quartiers et de la politique du logement.

Mettre l’accent sur le logement abordable, renforcer la lutte contre les inégalités territoriales en aidant à l’application de la loi SRU dans toutes les communes métropolitaines, favoriser l’accès à la propriété des populations les moins aisées, lutter contre l’habitat indigne, promouvoir la baisse des charges énergétiques dans les quartiers défavorisés, privilégier des terrains agricoles pour permettre aux populations l’accès à une meilleure nourriture, etc.

Ce sont des choix politiques qui, en luttant contre toutes les formes d’inégalités,  protègent la qualité de vie de l’être humain et particulièrement celle des plus défavorisés .

2022 devra faire face une nouvelle fois à la crise du logement, à la pénurie de logements abordables, au relogement de nombreuses familles suite aux démolitions engagées précédemment et force est de constater que cette équipe aura mobilisé tous les moyens, les leviers, les outils dont elle disposait.

En 2001, 130 M€ sur 3 ans ont été budgétés pour le logement social, 40 M€ complémentaires sont dégagés pour 2022 avec un haut niveau d’engagement de cette politique publique.

Rajoutons à cela 22 M€ complémentaires de réserve foncière, 15 M€ complémentaires pour les préemptions. 14 villes seront concernées par des autorisations de programme.

Le groupe Socialistes, la gauche sociale et écologique & Apparentés soutient pleinement cette politique inscrite dans la justice sociale  et votera pour cette délibération.